Chapitre 324 – Beau plan

Chen Xiang avait choqué tout le monde avec la force de son coup de lame. En particulier, ces doyens qui avaient posé la barrière alors ils étaient plus contient que quiconque.

Tous étaient des artistes martiaux du royaume Nirvana. Ils avaient vécu pendant de nombreuses années, et naturellement, ils pouvaient percevoir que la technique martiale de Chen Xiang était extraordinaire. Ils ont supposé que Chen Xiang avait très probablement lancé la technique martiale de dragon. Beaucoup de techniques martiales de dragon s’étaient répandues dans le monde mortel, mais elles n’étaient pas si nombreuses. Même ces doyens n’en avaient pas autant.

Bien que la technique de la lame de Chen Xiang soit terrifiante, ces doyens pouvaient voir que ce n’était pas la puissante technique martiale qui avait coupé l’épée, mais le couteau. Dieu sait quel est le niveau du couteau.

Le couteau était définitivement extraordinaire; même une arme brillante a été coupée par le couteau. Ces doyens avaient maintenant réalisé que s’ils permettaient à Chen Xiang de manier cette arme, leurs disciples n’auraient aucune chance de gagner.

En utilisant leur sens divin, ces quatre artistes martiaux du royaume du Nirvana discutaient. Enfin, il a été décidé de restreindre Chen Xiang d’une manière ou d’une autre à l’utilisation de son arme, sinon les trois prochains perdraient définitivement contre Chen Xiang.

« Chen Xiang, dans le prochain combat, notre camp n’utilisera pas d’arme. Par conséquent, tu ne peux pas non plus utiliser d’arme! » Dit Xiao Ziliang.

Chen Xiang a souri froidement: « C’est vous qui êtes venu me combattre. C’est votre camp qui a choisi d’utiliser l’arme, et je n’ai pas d’objection. Mais maintenant vous ne voulez pas que j’utilise d’armes! Pourquoi devrais-je t’écouter ? » ( pas faux, dans ta face )

Puisque Gu Dongchen était également ici, Chen Xiang n’avait pas peur de ces doyens. Chen Xiang a estimé qu’il n’était pas pris au sérieux, car tout le match était dirigé par l’autre partie.

« Chen Xiang, ton couteau est trop formidable, ne penses-tu pas qu’il est très injuste? » Dit Tang Yichao.

Chen Xiang a commencé à rire: « Juste? Je suis actuellement au 5ème niveau du vrai royaume martial, mais Peng Xianwu était au 6ème niveau, vous pensez que c’était juste ? Quand vous vouliez utiliser une arme, je devais suivre et utiliser mon arme. Lorsque vous ne voulez pas utiliser, je ne devrais pas utiliser la mienne. Est-ce juste? Conneries! Si vous n’avez pas d’arme à combattre, ne vous efforcez pas de vous battre pour résoudre le problème.  » ( ohh, et dans les dents, le dentiste va pas être content )

Les paroles de Chen Xiang ont provoqué la colère de Tang Yichao et des autres. Les spectateurs ont également été extrêmement surpris. À leur grande surprise, Chen Xiang a osé parler comme ça à ces doyens; il était entouré de quatre artistes martiaux du royaume Nirvana, mais néanmoins, il osait toujours être si arrogant en parlant.

Sur le côté, Gu Dongchen a ricané: « Xiao Ziliang, ne va pas trop loin. Si ton disciple n’est pas fort, alors n’essaies pas d’affaiblir le parti opposé?! Avec ces déchets, tu veux toujours parler d’équité? Ne me fais pas rire.  » ( la paire, oncle-neveu, c’est une vrai tuerie mdr )

Tout le monde a également estimé que Chen Xiang avait raison. Chen Xiang avait été défié par la partie adverse, mais le contraire lui avait imposé des exigences défavorables. Seul un fou serait d’accord.

« Si vous ne pouvez pas vous battre, alors sortez vite! » Cria froidement Gu Dongchen. Il n’avait pas peur de ces artistes martiaux du royaume Nirvana; il était au huitième niveau du royaume du Nirvana. Il était l’artiste martial le plus fort du continent de Chenwu, car la plupart des artistes martiaux qui ont traversé la neuvième tribulation avaient déjà été aspirés dans le royaume céleste.

Xiao Ziliang blâmait secrètement la secte de l’épée. Sinon, au début, ils auraient pu restreindre l’utilisation des armes, et ils n’auraient pas à faire face à tant d’autres problèmes maintenant.

« Dès le début, nous avons eu tort de ne pas arranger les règles. Alors maintenant, définissons-le une nouvelle règle. Personne n’est autorisé à utiliser des armes. Bien sûr, nous vous indemniserons. Tant que vous gagnez, nous augmentera ton indemnité de 100 millions à 200 millions, qu’en penses-tu ?  » Proposa Xiao Ziliang. Face à une force absolue, il ne pouvait que concéder. Bien que Gu Dongchen était un junior à ses yeux, il était encore beaucoup plus fort que lui. Si cela continuait, il était fort probable qu’ils seraient encore plus en disgrâce. ( mdr il achète maintenant ? )

À l’origine, Xiao Ziliang pensait qu’après avoir traversé la septième tribulation et établi la mer immortelle libre, il serait plus puissant que la secte martiale extrême. Il pouvait garder la tête haute. Mais à sa grande surprise, Gu Dongchen avait traversé la huitième tribulation. Bien qu’il n’ait été en arrière que d’une tribulation, la différence était comme entre le ciel et la terre.

« D’accord, je le ferais ! » Chen Xiang a accepté.

Après avoir acheté l’âme de dragon, Chen Xiang était presque en faillite. Il y a quelques instants, il avait déjà gagné cent millions de pierres de cristal. S’il gagnait contre les trois adversaires suivants, il pourrait gagner six cent millions de pierres de cristal, ce qui, pour lui, était une somme substantielle. Même après avoir économisé laborieusement pendant si longtemps dans le passé, il n’a pu en rassembler que trois cent millions. De plus, il avait dû vendre l’âme martial de feu pour gagner autant.

L’adversaire suivant s’est avéré être une fille séduisante avec une silhouette sculpturale. Avec son visage charmant et effilé, ainsi que sa robe rouge coquette, elle semblait extrêmement jolie et coquette aux yeux Chen Xiang. Contrairement à Su Meiyao et Hua Xianyue, elle avait une sorte de charme envoûtant.

À l’heure actuelle, elle pourrait être considérée comme une stupéfiante beauté. Beaucoup d’hommes sur la place la regardaient avec stupeur; ils avaient hâte de lui enlever ses vêtements.

La fille a souri obséquieusement à Chen Xiang. Tout le monde pensait secrètement que Chen Xiang allait définitivement perdre cette manche; ils sentaient qu’ils feraient eux-mêmes preuve de pitié pour une telle beauté.

« Elle s’appelle Yan Yanran de la secte de la bête, la plus belle disciple de la secte! » Cria un homme.

Remarquant que le regard ardent dans les yeux de tous les hommes ne montrait aucun signe de dissipation, Yan Yanran, cette fille envoûtante, semblait extrêmement excitée. Ses rires charmants étaient extrêmement envoûtants.

« Le frère aîné Chen est fini? Cette fille est la faiblesse de chaque homme. » La vue de Yun Xiaodao a également été fixée sur elle; même il ne pouvait s’empêcher de déglutir.

1 : Zhu Rong a pincé les lèvres et a dit: « Le fiancé du frère cadet Chen, Xue Xianxian, est beaucoup mieux que cette fille. N’oublie pas Qianqian, la plus belle fille de la secte martiale extrême. N’était-elle pas au même niveau ? Pourtant cette fille a été ternie par le jeune frère Chen lors d’un combat et le jeune frère n’a même pas fait preuve de pitié?  » ( mdr et son coeur dérobée par lui aussi )

Wu Qianqian renifla tendrement, avant de pincer impitoyablement Zhu Rong, « Grad de Merde, je viens d’être vaincu par lui, ne dis rien de vulgaire! »

Yan Yanran a soudainement déchiré sa propre jupe longue, révélant sa silhouette extrêmement chaude et séduisante. Seul un tissu noir était enroulé autour de sa poitrine et de sa région inférieure ! Sa silhouette parfaite était en spectacle sans aucune réserve! Ses deux jambes lisses et élancées blanc comme neige, sa taille gracieuse et élancée, ses deux pics de jade imposants qui avaient été étroitement enveloppés par le tissu noir, ainsi que les deux pics pressants qui jaillissent du tissu noir, tous ajoutés pour faire tout le monde ne pouvait pas arrêter de regarder même s’il ne voulait pas regarder.

« Hei hei, jeune maître Chen, s’il te plaît, montre de la miséricorde à petite miss! » Yan Yanran a souri avec charme et a dit: « Je t’ais jeté un coup d’œil, tu ne peux pas me battre ! » ( oula, je m’avancerais pas si j’était toi … )

Cette voix envoûtante rendait de nombreux mâles mous et abasourdis. En même temps, presque tous les hommes avaient une partie de leur corps devenue dure …

« Humph! » Liu Menger et Hua Xiangyue reniflèrent simultanément avec tendresse. Ils ne s’attendaient pas à ce que la secte de la bête envoie réellement une femme aussi séduisante.

« Ce gamin a un bon contrôle sur son esprit, ne t’inquiète pas! » Dit Hua Xiangyue. Elle était bien meilleure que Yan Yanran, mais Chen Xiang a eu le culot de simplement la refuser.

« Je sais, mais ce petit coquin est toujours un homme! » Liu Menger s’est moqué légèrement et a dit. ( et toi une femme, et pourtant il t’a capturé facilement )

Un sourire suffisant apparut sur le visage de l’aîné de la Secte la bête. Chen Xiang était un homme de seulement vingt ans. C’était exactement l’âge où un jeune homme était le plus vigoureux. Une belle femme de son âge avait une tentation fatale pour lui.

« Cette fille est trop éhontée… si seulement toutes les filles était aussi éhontées qu’elle! » Zhu Rong a dit avec un sourire lascif accroché à son visage. Au moment où il a terminé, il a ressenti une douleur venant de son bras; Wu Qianqian avait vigoureusement pincé le bras.

Cependant, les mots de Zhu Rong étaient également dans l’esprit de nombreux hommes sur la place.

Soudain, le sourire de Yan Yanran s’est raidi, car aux yeux de Chen Xiang, seul un regard d’admiration était présent. Son regard était dépourvu de tout désir bestial, c’était comme s’il appréciait juste un trésor, rien de plus. Au contraire, cela a surpris Yan Yanran. Beaucoup d’hommes sur la place avaient hâte de la pousser par terre, mais Chen Xiang n’avait même pas ce genre d’idée!

« Si je peux te vaincre, je peux obtenir 200 millions de pierres de cristal, désolé! » Un sourire est apparu sur le visage de Chen Xiang. ( mdr je suis explosé de rire, j’imagine la situation dans ma tête mdr j’adore XD mdr )

Notes de bas de page

  1. ^
    残花 失 柳, cela signifie la décoloration de la beauté d’une fille après qu’elle a perdu sa virginité. Comme si elle n’était plus pure. Je ne pouvais pas trouver de mot approprié autre que terni pour un adjectif chinois aussi complexe. C’est pourquoi dans la phrase suivante, Wu Qianqian dit Zhu Rong parle vulgairement. ( a ok, bien trouvé XD je comprend mieux pourquoi, elle est en colère XD ) 

Chapitre 323 / Index / Chapitre 325

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s