Chapitre 325 – Sans merci

Remarquant l’éclat de l’impitoyabilité qui traversa les yeux de Chen Xiang, Yan Yanran eut l’impression d’avoir mangé une mouche. Sa séduction n’a pas eu le moindre effet sur Chen Xiang. À ce stade, elle se sentait comme un clown alors qu’une honte inexplicable la submergeait. ( un clown n’a pas honte, sauf s’il fait une blague pas drôle )

Hua Xiangyue avait ressenti la même chose lorsqu’elle n’avait pas réussi à séduire Chen Xiang par le passé.

La réponse de Yan Yanran a été exactement comme celle de Hua Xiangyue, tous les deux se sont immédiatement habillés et ont rapidement couvert leurs belles et tendres silhouettes.

Le sourire charmant sur le visage de Yan Yanran a disparu en un clin d’œil, qui a maintenant été remplacé par une expression menaçante. À l’origine, elle pensait qu’avec sa silhouette, elle serait capable de charmer Chen Xiang, faisant ainsi baisser la garde de Chen Xiang pendant le combat. Cependant, contrairement à ses attentes, son plan avait en fait échoué.

Elle était très bien consciente de la force de Chen Xiang; tout à l’heure, alors qu’elle était cachée dans la foule, elle avait observé attentivement le combat précédent de Chen Xiang. Même si elle était une artiste martiale du vrai royaume de 6e niveau, elle n’avait aucune confiance. Bien qu’elle ne comprenne pas pourquoi, elle savait que le vrai Qi de Chen Xiang était plus vigoureux et puissant que le sien. ( c’est la jeunesse d’après ton aîné … XD enfin on parle pas du même truc XD )

Hua Xiangyue, après avoir remarqué que Yan Yanran avait déjà jeté la serviette, était secrètement ravie dans son cœur. Chen Xiang avait même conquis le cœur d’un personnage comme Liu Menger, alors évidemment, il ne serait pas aussi négligemment tenté par Yan Yanran. ( jeté la serviette, dans le sens littéral )

Bien que Chen Xiang n’ait pas vu Yan Yanran dans le passé, il était au courant de la beauté suprême de la secte de la bête. Quand il était allé boire avec Yun Xiaodao, Zhu Rong et les autres, il les avait entendus une fois parler d’elle. Selon eux, Yan Yanran était une artiste martiale très perspicace, et elle utilisait une sorte d’art martial félin. Ce qui la rendait extrêmement agile.

En regardant Yan Yanran porter ses vêtements, l’ancien de la bête martiale s’est rendu compte que leur plan initial avait échoué. Si Yan Yanran perdait, leur bête martiale devrait payer 200 millions de pierres de cristal à Chen Xiang. En y réfléchissant, il se sentait secrètement triste. Il est venu à regretter d’avoir coopéré avec Xiao Ziliang.

Les doyens de la secte de l’épée et celui de la vrai secte martial ressentaient également la même chose. Ils pensaient qu’après la fin du tournoi, Chen Xiang serait très épuisé et que ce serait le moment idéal pour déranger Chen Xiang. Mais qui aurait pensé que la vitesse de récupération de Chen Xiang serait bien meilleure que ce qu’ils avaient imaginé, et sa force dépassait encore leur imagination.

Ces doyens étaient également extrêmement expérimentés. C’était leur premier regard sur Chen Xiang, ce génie qui, avec la force du 5ème niveau, pouvait encore supprimer quelqu’un du 6ème ou 7ème niveau du Vrai Royaume Martial. Naturellement, ils ont réalisé que Chen Xiang cultivait un puissant exercice martial.

« Commencer! » Cria Xiao Ziliang. Sa voix était totalement sombre. Si leurs quatre sectes ne parvenaient toujours pas à vaincre Chen Xiang même après s’être relayées pour le combattre, alors leur prestige allait très probablement s’effondrer. À l’avenir, ils n’auraient pas de visage pour choisir un combat avec Chen Xiang.

Une fois que Xiao Ziliang a donné le signal de départ, Yan Yanran a soudainement sauté en arrière. Chen Xiang venait de piquer une fois, mais il ne s’attendait pas à ce que la vigilance de Yan Yanran soit si élevée, au point que seul l’air a été frappé par son jab.

Après que son coup n’ait pas frappé Yan Yanran, à l’instant où Chen Xiang a pensé à la poursuivre et à poursuivre son attaque, la silhouette de Yan Yanran a soudainement disparu.

« Derrière? » Chen Xiang fronça les sourcils. Il s’est soudainement retourné, et avec des coups de poing comme la foudre, il a continuellement bombardé. En un clin d’œil, il avait déjà frappé des dizaines de fois, mais il ne frappait que de l’air. Il a été secrètement étonné par la vitesse de Yan Yanran.

Il y a un instant, Chen Xiang a estimé qu’il était sur le point d’être frappé par Yan Yanran. À ce moment-là, il sentit une faible fluctuation de puissance par derrière. S’il n’avait pas cultivé le Shinto, il n’aurait pas un sens divin aussi extraordinaire.

Chen Xiang est maintenant venu pour saisir le moment de la contre-attaque, et il a dû contre-attaquer juste après un intervalle d’une demi-seconde. Si c’était un peu plus rapide, Yan Yanran aurait réagi et esquivé, mais si c’était plus lent, il serait certainement frappé par Yan Yanran.

À cette époque, Chen Xiang a inconsciemment utilisé la technique de simulation de raffinage qui était normalement destinée à l’alchimie. Il a calculé le moment de l’attaque de Yan Yanran et le moment de sa contre-attaque.

« Maintenant! » Après que Chen Xiang ait saisi le moment, une expression hideuse a émergé sur son visage. En utilisant une paume, il sentit sa paume atterrir sur une masse très molle et, naturellement, il réalisa de quoi il s’agissait. ( et tu va pas te plaindre aussi … )

Yan Yanran poussa un cri tendre avant de cracher du sang. Elle était extrêmement furieuse et honteuse; elle ne s’attendait pas à ce que Chen Xiang commence si impitoyablement. À sa grande surprise, il avait même utilisé le terrifiant Paume céleste choquante et avait également frappé sa poitrine fière. ( c’est pas sa faute … enfin normalement )

Chen Xiang a secrètement loué le sentiment merveilleux transmis il y a un instant de sa main. Bien qu’il y ait beaucoup de beautés ravissantes autour de lui, il n’avait pas encore touché à ces bonnes choses. À cet égard, il pourrait être considéré comme un gamin inexpérimenté. ( alala, et pourtant tu apprend à des fille de plus de 10000 pige à embrasser, t’es trop généreux … )

Ce qui a rendu Yan Yanran furieux, c’est que Chen Xiang ne savait pas montrer un iota de compassion aux filles. Après qu’elle ait été envoyée voler par l’attaque de Chen Xiang, Chen Xiang la poursuivait déjà à une vitesse étonnante. De plus, à partir de l’expression sérieuse accrochée au visage de Chen Xiang, elle a réalisé qu’il attaquerait sans pitié. Au moment où elle songeait à esquiver, elle remarqua une paume couvrant sa tête. Juste à cause de la pression émanant d’en haut, elle se sentait étouffée, la peur submergeant son esprit.

« Ah … » haleta Yan Yanran. Après avoir reçut la paume céleste choque de Chen Xiang, le corps souple de Yan Yanran semblait extrêmement faible. Elle était comme un bateau qui était balloté par les vagues dans une mer déchaînée, se brisant.

« Est-ce … N’est-il pas un homme? Si impitoyable! » Hua Xiangyue a légèrement grignoté ses lèvres. En fin de compte, elle était aussi une femme et elle ressentait de la sympathie pour Yan Yanran. ( c’est un peu énervant, un coup on dit, frappée une femme c’est pas bien et un autre on dit ne pas frappé une femme c’est la sous-estimé #tashigi dans les combats biensûr, pauvre Chen )

« Soupir, si ce petit coquin ne harcèle pas cette femme, alors sa chance est terminée. » Liu Menger poussa un léger soupir.

En dessous de la scène, certaines personnes ne pouvaient plus supporter de regarder. Même s’ils étaient venus pour les performance de Chen Xiang auparavant, mais maintenant que Chen Xiang avait utilisé des moyens aussi brutaux pour détruire la déesse de leur cœur, ils ont continuellement maudit Chen Xiang.

« Ce pouvoir … est inconcevable! » Une aura nette traversa les yeux de Xiao Ziliang. Il semblait avoir réalisé quelque chose, car il avait un sentiment familier de ce pouvoir.

Si la victime n’était pas préparée, sous les Paume céleste choquante, s’il ne mourrait pas, alors au moins il serait gravement blessé. C’était exactement le cas pour Yan Yanran. Comment pouvait-elle s’attendre à ce que quelqu’un puisse continuellement lancer une telle technique martiale dominatrice?

La consommation de vrai Qi pour la paume céleste choquante a été exceptionnelle. L’envoi d’une paume a été très difficile, mais le teint de Chen Xiang est resté inchangé même après l’envoi de centaines de paume. C’était la preuve claire que Chen Xiang avait une réserve vrai Qi énorme.

« Chen Xiang … » cria tendrement Yan Yanran. Toute personne ayant une bonne vue pouvait entrevoir les paumes de Yan Yanran atterrir mortes sur celles de Chen Xiang. À ce moment, Chen Xiang a soudainement ressenti une douleur dans sa paume. Il pouvait clairement sentir cinq objets tranchants perforer ses deux paumes. Il n’avait aucune idée de ce que c’était, cependant, il ne pouvait pas simplement arrêter sa paume de vitesse.

La raison pour laquelle il a continué à utiliser des techniques de palme aussi brutales sur Yan Yanran était parce qu’il pensait que le souffle de Yan Yanran ne montrait aucun signe d’affaiblissement. En d’autres termes, même si Yan Yanran semblait ravagée, ses blessures n’étaient pas du tout graves.

« Le corps de cette fille est très souple et extrêmement résistant. Le vrai Qi dans son corps possède également les mêmes caractéristiques. Pour cette raison, environ 80% de la puissance de ta paume, après avoir atterri sur son corps, est réduite par son corps. souplesse et vrai Qi!  » Expliqua Long Xueyi. Sa sensibilité était vraiment puissante, c’est pourquoi elle pouvait détecter avec précision chaque fibre du corps de Yan Yanran.

C’est la raison pour laquelle Chen Xiang n’a pas arrêté, aussi misérable que Yan Yanran ait pleuré. Au contraire, il a été encore plus brutal en utilisant la paume céleste choquante pour ravager Yan Yanran.

Même si la barrière avait été posée par quatre artistes martiaux du royaume du Nirvana, les paume continu de Chen Xiang faisait encore trembler le sol. Le tremblement de terre a engourdi les pieds de nombreuses personnes. ( aller, casse quelques pierres )

La terreur de ce pouvoir ne pouvait être imaginée que par le public, sans parler de Yan Yanran qui souffrait directement des frappes de Chen Xiang !


Chapitre 324 / Index / Chapitre 326

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s