Chapitre 360 – La volonté de la voie des arts martiaux

A cette époque, Leng Youlan et Xue Xianxian ont eux aussi réalisé la gravité de la situation. Si seulement le continent de Chenwu allait défendre seul le monde contre les démons et des diables, alors la fin pourrait être imaginée.

Juste le continent Chenwu résistant aux deux monde des Demon et des diables ? C’était simplement jeter un œuf contre le rocher. ( en clair sa fait 1 continent contre 2 mondes )

« Maître, n’y a-t-il pas encore quelque petits continents ? Ils ne sont pas arrivés ! » Dit Xue Xianxian.

Liu Menger secoua la tête et dit : « Oui, ils sont venus, mais on ne peux pas dire qu’ils sont vraiment arrivés de leur propre gré, ils ont tous été envoyés ! Même s’ils sont venus, ce sera loin d’être suffisant. Il y a cent mille ans, tout le monde martial mortel s’était épuisé pour résister au démon et aux diables. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il a été possible de sauver autant de terres !  »

« Le monde martial mortel a quatre domaines marins appartenant à l’est, à l’ouest, au nord et au sud. Chaque domaine maritime ne compte pas moins de dix continents aussi forts que notre continent Chenwu. De plus, il y en a qui sont encore plus forts que le continent Chenwu. Vous êtes encore très jeune et vous n’avez pas voyagé vers d’autres continents. Si vous l’aviez fait, vous sauriez que des sectes comme la secte extrême ne sont tout simplement rien devant ces forces!  »

Rien ?

Chen Xiang avait du mal à comprendre cela. Après tout, Gu Donghen de la Secte extrême était un artiste martial du royaume Nirvana qui avait traversé huit tribulations. Il pourrait être considéré comme un artiste martial au sommet du monde mortel.

« Comment ça rien ? » Chen Xiang n’en revenait toujours pas.

Liu Menger a dit : « Est-ce que le continent de Chenwu a une secte avec plus d’un millier de disciples du vrai royaume martial ? Avons-nous une secte avec une dizaine d’anciens au niveau du corps d’or ? »

Le corps d’or, ce sont les artistes martiaux du royaume du Nirvana qui ont traversé la septième tribulation, une secte qui en compte dix ! Leur force ne pouvait qu’être imaginée ! Plus d’un millier d’artistes martiaux du vrai royaume Martial, c’était dix fois plus que la Secte extrême. S’il y avait vraiment une secte comme celle-ci, elle était en effet beaucoup plus forte que la secte martiale extrême !

« Pourquoi ces sectes ne sont-elles pas venues ? N’est-il pas préférable de bloquer les Démons et les Diables ici ? Une fois que les Démons et les Diables commenceront à envahir et s’ils se dispersent sur d’autres continents, cela ne mettrait-il pas en danger de nombreux continents. » A demandé Chen Xiang d’une voix impuissante. Il savait déjà qu’il était un personnage insignifiant, mais il ne s’attendait pas à ce que dans le monde qu’il vivait ait en fait autant de personnages puissants plus forts que la section martiale extrême.

« Il y a cent mille ans, c’était comme ça, mais les hommes ne sont plus ce qu’ils étaient, cela fait trop longtemps. Maintenant, tout le monde déneige seulement devant sa porte, comment peuvent-ils encore être comme avant ? » Liu Menger renifla, elle aussi se sentait impuissante dans cette affaire.

« Si c’est le cas, une fois que les Démons et les Diables commenceront à envahir, notre continent Chenwu n’est-il pas tous simplement fini ? » Chen Xiang a serré les poings. le continent Chenwu abritait d’innombrables civils !

« C’est pourquoi les magnats de diverses sectes envisagent d’évacuer. Amenez les disciples principal et entrez dans un royaume mystérieux pour nous réfugier à l’intérieur ! Sinon, ils seront tous exterminés. »

Maintenant, Chen Xiang savait pourquoi Gu Dongchen et Xiao Ziliang ne l’avaient pas informé de cela. Si les disciples en prenaient connaissance ou si ces informations devaient se propager aux civils et qu’ils voulaient également évacuer, le continent Chenwu tout entier serait certainement dans un état de chaos.

« Chen Xiang, sais-tu que cette bataille acharnée va se poursuivre pendant au moins cent ans. En ne comptant que sur les forces du continent de Chenwu, il serait tout simplement impossible de résister aussi longtemps ! »

Liu Menger savait ce que Chen Xiang devait ressentir en ce moment. Après tout, ils ont dû abandonner leur patrie pour survivre. Ils laissaient simplement sa patrie être piétinée par ces démons et ces diables ; de nombreux civils seraient tués dans cette catastrophe. A cette époque, une rivière de sang allait couler dans le continent de Chenwu, cela deviendrait tout simplement un enfer dans le monde humain !

Xue Xianxian et Leng Youlan, tous deux découragés. C’était tout simplement le pire pour eux. Ils étaient des artistes martiaux et la volonté des arts martiaux était justement de couper les démons, d’éliminer les démons car selon les légendes ; dans la période antique, les démons, les diables et l’humanité résidaient tous dans le même monde. À cette époque, les humains étaient faibles, tandis que les démons et les diables étaient intrinsèquement puissants. Toute l’humanité a été asservie par eux. Certains humains ne pouvaient pas le supporter couché, alors ils ont créé la route des arts martiaux pour résister aux démons et aux diables et aussi se débarrasser de toute situation défavorable à laquelle ils pourraient faire face à l’avenir. Ils voulaient aller à l’encontre du ciel et créer leur propre monde.

Chen Xiang, le cœur brisé, est retourné à la secte martiale extrême. Il s’occupait de son jardin d’herbes aromatiques et quitta la cour du roi des pilules pour la zone interdite.

Il voulait voir son professeur. Lorsqu’il est devenu son apprenti, Huang Jintian lui avait beaucoup parlé de la volonté des arts martiaux. Il pouvait encore s’en souvenir très clairement.

Huang Jintian a été surpris de voir Chen Xiang revenir si rapidement. En regardant Chen Xiang effondré, il ne l’a pas torturé et a directement demandé la raison de son humeur découragée.

Après que Huang Jintian ait appris la raison, il a commencé à rire.

En écoutant le rire fou de Huang Jintian, Chen Xiang se sentait dubitatif.

« Professeur, pourquoi riez-vous ? C’est pas très drôle ? » A demandé Chen Xiang.

« Petit coquin, tu es trop tendre ! C’est certainement très drôle. Si quelqu’un va à l’encontre de sa volonté d’arts martiaux, il sera finalement abandonné par la voie des arts martiaux, il n’aura pas une bonne fin ! Voilà pourquoi quoi qu’il arrive, tu tiens fermement à tes croyance. Utilise les arts martiaux que tu as appris pour combattre jusqu’à la mort ! » Huang Jintian a ri et a dit.

Depuis l’enfance, Chen Xiang a tenu la voie des arts martiaux avec admiration et vénération parce que la voie des arts martiaux était extrêmement forte et pouvait permettre aux gens d’obtenir de la force, leur permettre de briser l’espace et de monter dans le royaume céleste ! Personne ne savait qui avait créé la voie des arts martiaux partout ou quand elle avait commencé. Beaucoup ne semblaient pas s’en soucier et, au fil du temps, la volonté sacrée de la voie des arts martiaux a été lentement oubliée. C’est pourquoi beaucoup de gens qui avaient acquis de la force en cultivant à la manière des arts martiaux ont fait des choses qui étaient contraires à la volonté des arts martiaux.

« Il semble que dans la mer orientale, seul le continent de Chenwu reste presque invaincu ! Il y a certainement des gars vicieux qui manipulent les autres par derrière. Laisse-moi dire que les gars de la mer orientale ne seront certainement pas si stupides, ils doivent savoir que cela ne les aiderait pas. Rien de bon n’arrivera si le continent de Chenwu tombe ! » Huang Jintian caressa sa longue barbe, ses yeux aussi profonds que la mer scintillaient dans une aura de sagesse. Il était en train d’y réfléchir.

Chen Xiang savait que son professeur était très formidable. En ce moment, il était encore plus déterminé à rester fidèle à sa croyance jusqu’à la fin ! Sinon, la lame du Dragon Azur fusionnée avec son corps ne lui pardonnerait pas, il sentait la lame du dragon azur, l’armure de la tortue noir, ces armes divines ont été forgées à la lumière avec la volonté des arts martiaux, et la même chose était vrai pour l’exercice divin du dompteur de démon ou tout autre exercice divin !

S’il allait à l’encontre de la volonté des arts martiaux, ces exercices divins et ces armes divines l’abandonneraient !

Huang Jintian ricana soudainement. Son visage a révélé de manière inattendue une trace de colère. C’était la toute première fois qu’il voyait son professeur en colère. Cela le fit frissonner, même si Huang Jintian n’était que légèrement en colère.

« Ce doit être le fait de ces salauds ! Bâtard , tu peux partir maintenant, tu n’as pas besoin de t’en soucier longtemps. Le continent de Chenwu ne va pas être fini ! Dites à Petit Chauve qu’il n’a pas besoin de s’inquiéter de toutes les forces, il peut gérer cela à sa manière ! » Huang Jintian a parlé tout en attrapant Chen Xiang et lui a donné un coup de pied, le faisant sortir de la fosse.

Chen Xiang a maudit plusieurs fois avant de quitter rapidement cet endroit. Il aimerait descendre mais il savait que s’il y retournait, il devait subir la torture pendant plusieurs mois avant de pouvoir quitter ce trou infernal.

Lorsque Chen Xiang est arrivé à la cour du roi des pilules, il a trouvé de manière inattendue Wu Qianqian assis à l’entrée. Elle avait l’air anxieuse. Remarquant que Chen Xiang était de retour, elle a rapidement déclaré : « Chen Xiang, Yao Haisheng est battu et grièvement blessé ! »

« Quoi ? Qui était-ce ? » Chen Xiang était furieux, a-t-il crié. Il serra les poings, ce qui dégagea une série de veine sur ces bras.

Yao Haisheng était son apprenti. Bien qu’ils aient eu quelques désaccords, ils s’entendent très bien maintenant. Chaque fois qu’il en a le temps, il guide Yao Haisheng dans l’alchimie. Maintenant, quelqu’un avait battu son apprenti, c’était tout simplement égal à le frapper au visage. ( oula, Chen pas content, dérouillé en prévision )

 


Chapitre 359 / Index / Chapitre 361

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s